La Bulgarie inaugure la ligne Plovdiv-Burgas

En Bulgarie, GCF inaugure la ligne Plovdiv-Burgas "réhabilitée"

Vernissage pour la ligne Plovdiv-Burgas "réhabilitée" par GCF

Six ans de travail pour 282 km de ligne ferroviaire complètement réhabilitée. "Un projet stratégique et un résultat d’une importance vitale pour la Bulgarie entière" : le ministre des transports bulgare, M. Hristo Alexiev, en personne a salué la ligne Plovdiv-Burgas remise à neuf.

La fin des travaux du chantier bulgare mis en route en février 2011 par GCF – Generale Costruzioni Ferroviarie avec ses partenaires SK 13 et Trace Group a été marquée par la cérémonie officielle d’inauguration.
"Nous sommes orgueilleux de livrer un ouvrage aussi important pour le développement de la Bulgarie entière" a déclaré le président GCF Edoardo Rossi qui a voulu remercier tous ceux qui ont contribué avec leur travail à la réalisation de l’ouvrage, et souligner particulièrement le "support précieux et irremplaçable" assuré par le ministre Hristo Alexiev (l'image ci-dessus) déjà dans sa fonction précédente de Directeur du Projet.

La ligne Plovdiv-Burgas : quelques chiffres

La ligne Plovdiv - Burgas, qui fait partie du Couloir VIII du Réseau Ferroviaire Transeuropéen (Ten-T : Trans European Networks-Transport) a une longueur de 292 kilomètres dont 139 à une voie et 153 à deux voies.
Elle relie Plovdiv – capitale historique de la Thrace et deuxième ville du pays, après la capitale Sofia, avec ses 340 mille habitants – à Burgas, quatrième ville du pays avec ses 200 mille habitants et – comme l’a souligné son Maire Chanka Koralska, "important hub de transports grâce au port sur la Mer Noire, à l’aéroport et à la gare de chemin de fer".

Trois lots ont été prévus par le projet pour le renouvellement de 120 kilomètres de ligne et la réhabilitation de 172 kilomètres le long desquels le gravier du ballast a été remplacé.
En plus des importants travaux sur l’armement ferroviaire – avec la modification du rayon des courbes pour adapter la ligne à une vitesse jusqu’à 160 km/h – sur la caténaire, sur les postes de sectionnement et sur les systèmes de signalisation et de télécommunication, GCF a réalisé la modernisation de 19 gares et arrêts intermédiaires à travers des ouvrages civils.

Le projet de reconstruction de la ligne Plovdiv – Burgas a été financé par le Fonds de cohésion de l'Union Européenne (axe prioritaire 1 du PO "Transports" 2007 – 2013) dans le but de favoriser le développement de l’infrastructure ferroviaire principale, sa mise en conformité suivant les standards UE et l'intégration du réseau de transport national avec le réseau de l’Union Européenne.

Plovdiv-Burgas : objectifs atteints

Elévation de 80 à 160 km/h de la vitesse, conformément aux standards fixés par la Communauté Européenne pour les Réseaux Transeuropéens de Transport.
Augmentation des conditions de sécurité de la ligne.
Réduction des coûts d’entretien futurs de l’infrastructure ferroviaire
Réduction d’environ une heure de la durée du parcours : on calcule que cette réduction, paramétrée sur base annuelle, correspond à une économie de 4,65 millions d’euros.

"Dans l’ensemble – a souligné de Directeur des Chemins de fer bulgares Krassimir Papukchiyski lors de l’inauguration – le projet comportera une augmentation de 14% du trafic voyageurs et des vecteurs cargo, avec des résultats positifs évidents pour l'économie de toute la région, pour son industrie pétrochimique mais aussi pour les importants secteurs du textile, de l’agriculture, du tourisme. Pour cette raison je souhaite me congratuler avec GCF et les constructeurs pour l'excellent travail qu'ils ont fait".

"Grâce aux projets réalisés – a conclu le ministre Aleksiev à présent Plovdiv a tous les atouts en main pour devenir un centre logistique de premier rang pour les affaires et le commerce."

Revue de presse Plovdiv-Burgas

GCF plovdiv burgas RS 20170418

Approfondissements sur les chantiers GCF de renouvellement de voie