Rabat-Agdal court sur les rails GCF

Le Roi Mohammed VI inaugure les projets des nouvelles gares de chemin de fer de Rabat

GCF au Maroc, où le développement part des gares de chemin de fer

Lancement à plein rythme - et avec une prestation d'excellence - des travaux de GCF pour la nouvelle gare de chemin de fer de Rabat Agdal. Le projet, inauguré le 7 mars 2016 personnellement par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est l’un des plus avancés du Maroc. Avec le projet de construction de la nouvelle gare de Rabat-Ville, il accompagne la mise en service de la première ligne à Grande Vitesse du Royaume et constitue le symbole du processus d’innovation et de modernisation lancé et réalisé par le Souverain.

La gare de chemin de fer de Rabat-Agdal, (550 millions de dirhams : environ 50 millions d’euros) sera une gare-pont de raccordement entre la zone nord de la ville - le quartier Akkari et la nouvelle corniche de Rabat - et la zone méridionale avec le quartier Agdal. Les ouvrages civils - qui prévoient la construction d’un nouvel édifice Voyageurs à trois niveaux de 23 000 m2 environ, seront exécutés par l’importante entreprise marocaine TGCC ; l’entier éventail des ouvrages technologiques a été confié à l'ONCF (chemins de fer du Maroc) directement à Générale Costruzioni Ferroviarie qui a commencé les travaux ces dernières semaines.

Comme l’explique le directeur des travaux GCF, ingénieur Maurizio Simeone : "En juin, l’entreprise TGCC s’est trouvée dans les conditions de devoir anticiper les temps de réalisation des ouvrages civils, anticipation qui a pratiquement réduit de moitié les temps prévus au début pour l’accès de GCF à l’édifice et le déplacement des deux voies de roulement principales". L’opération, devenue encore plus difficile à cause de l'impossibilité de faire parvenir à l'avance le matériel et les fournitures provenant d'Italie, a été réalisée dans un délai extrêmement réduit la nuit entre le 17 et le 18 juin (voie 1) et la nuit entre le 23 et le 24 juin, quand la voie 2 a été déplacée elle aussi sous le nouvel édifice voyageurs. Deux autres voies ont été déplacées les nuits du 3 et du 5 juillet.
"Pratiquement - continue l'ingénieur Simeone - grâce à la capacité professionnelle et au dévouement de notre personnel, en deux semaines seulement, en travaillant pratiquement la nuit, nous avons réussi à démolir, poser et raccorder plus de 4 km de rails et à démolir, tendre et raccorder plus de 4 km de ligne aérienne".
La prestation de l’équipe GCF a été appréciée et louée par la direction de INCF dont le Directeur Général, Mohamed Rabie Khlie, s’occupe directement de la gestion des travaux, jugés d’importance nationale.

GCF Rabat-Agdal Station
GCF Rabat-Agdal Station
GCF Rabat-Agdal Station
GCF Rabat-Agdal Station

La nouvelle gare de Rabat-Agdal

Le nouveau, élégant et moderne édifice Voyageurs, réalisé sur trois niveaux, accueillera au rez-de-chaussée les quais, les entrées, les bureaux ONCF, les locaux techniques et le salon d’honneur ; l’esplanade avec le pont accueillera la billetterie, les salles d’embarquement, les magasins, le salon Grands Voyageurs et les accès aux quais. Enfin, le niveau esplanade+1 sera réservé au food-court, aux magasins et aux services de la gare.
Pour une intégration optimale de la future gare dans la zone urbaine spéciale, l'on a prévu des services et des espaces extérieurs qui, sur une surface de 70 000 m2, prévoient l'aménagement d'une esplanade nord sur l'Avenue Hassan II avec une plaque-forme multimodale (taxi, autobus, tram) et avec un second accès au nord de la gare de chemin de fer, ainsi qu'une esplanade sud sur le Boulevard Ahmed Cherkaoui.

Ce projet, destiné à accueillir 30 millions de passagers par an (contre les 7 millions actuels) sera accompagné de la réalisation d’un plan de requalification urbaine au niveau ferroviaire et de la création d'un centre multi-services avec un programme mixte (bureaux, magasins et hôtels).
Il constitue, avec le projet de la nouvelle gare de Rabat-Ville, le cœur du programme intégré de développement de la ville 2014-2018 dénommé “Rabat, Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture” et réfléchit l'engagement du Souverain à accompagner le processus de restructuration et de modernisation urbaine et de renforcement de la mobilité entre les villes.
Les deux projets, qui ont accompagné la mise en service de la première ligne à grande vitesse du Royaume, permettront de régler le flux croissant de voyageurs en leur offrant des services en mesure de satisfaire les standards de qualité, d’améliorer le fonctionnement des deux gares en termes de visibilité, d’accessibilité et de hiérarchisation des espaces, et de créer une nouvelle dynamique urbaine autour de ces gares de nouvelle génération.

GCF Rabat Agdal video 20170718

L’engagement de GCF au Maroc

La transformation des gares de chemin de fer de simples lieux de passage en centres de vie multifonctionnels et de services complètement intégrés dans le développement immobilier de la ville, en harmonie totale avec l’environnement et en mesure de stimuler la création de centaines de postes de travail, constitue la marque de la modernisation du Maroc.

Depuis avril 2014, Generale Costruzioni Ferroviarie travaille à la réfection de 20 gares le long de la ligne Tanger-Casablanca, avec des travaux du domaine des ouvrages civils, de l'armement de voie, de la caténaire, de la signalisation, des systèmes d'éclairage.
A partir du Nord, dans le tronçon à voie unique entre Tanger et Kenitra, la remise en module des gares permettra de développer le trafic de marchandises en prévision de la nouvelle ligne GV en cours de construction. Plus au sud, sur les tronçons Kenitra-Rabat et Rabat-Casablanca, les gares sont modifiées en conséquence aussi de l’introduction d’une troisième voie de roulement.

"C’est en travaillant sur le terrain dans ces chantiers - explique le Directeur, ingénieur Simeone - que nous avons mérité la confiance et l’estime de la direction ONCF qui apprécie aujourd’hui notre expérience, notre connaissance des matériaux les plus innovants, des méthodologies et des solutions techniques les plus appropriées. L’important marché de la Gare de Rabat-Agdal est, à plus forte raison, un motif d'orgueil et un engagement que nous affrontons sérieusement et responsablement".

GCF Rabat-Agdal Station
GCF Rabat-Agdal Station
GCF Rabat-Agdal Station
GCF Rabat-Agdal Station

Pour approfondir

Rabat, 7 mars 2016. Sa Majesté le Roi Mohammed VI lance les projets de construction des nouvelles gares de chemin de fer de Rabat-Ville et de Rabat-Agdal.

GCF Rabat Agdal video2 20170718