Premiers tests pour l’armement du Tunnel du Ceneri

Essais de coulée pour l’armement de voie du Tunnel du Ceneri

Au Monte Ceneri GCF teste des méthodes, des procédures et des équipements innovants

Trois mois de tests préliminaires rigoureux. Ainsi, sur le chantier de Camorino, Generale Costruzioni Ferroviarie a démarré les phases initiales des travaux pour l’armement de voie du Tunnel de Base du Ceneri.
Les séries de vérifications initiales, d'usage dans tous les chantiers, ont ici une importance particulière : non seulement pour l’importance stratégique européenne du Tunnel du Monte Ceneri, mais surtout en raison des nombreuses innovations réalisées et adoptées par GCF pour le chantier Alp Transit.

Entre Bellinzona et Lugano, le tunnel bitube du Monte Ceneri occupe, avec ses 15,4 kilomètres de longueur, la 24e position dans le classement mondial des tunnels ferroviaires. En plus, après le tunnel de base du Saint-Gothard - le plus long au monde avec ses 57 kilomètres - le Ceneri constitue le deuxième grand projet ferroviaire de la Suisse. Avec ses deux grands frères, les tunnels du Gothard et le tunnel du Zimmerberg, le Ceneri complètera la Nouvelle Ligne Ferroviaire à travers les Alpes (NLFA) : la voie ferrée ininterrompue qui relie - en traversant les Alpes au niveau de plaine et à Grande Vitesse/Capacité - le Nord et le Sud de l'Europe.

Pour faire face à la responsabilité qui lui a été donnée avec l’adjudication du Chantier de Technique Ferroviaire du Ceneri, GCF a mobilisé ses énergies les meilleures. "Pour la réalisation de cet ouvrage nous mettrons à profit l'expérience acquise en 60 ans de présence dans le secteur de l'Armement ferroviaire - explique le Président Edoardo Rossi - et nous perfectionnerons aussi des solutions nouvelles et innovantes, à la hauteur des objectifs que le projet indique".

GCF Monte Ceneri G01
GCF Monte Ceneri G02
GCF Monte Ceneri G03
GCF Monte Ceneri G04

Ceneri : un chantier d’innovations pour le projet du siècle

Le défi est important : 30 kilomètres d’armement de voie sur béton et en tunnel en un an.
Pour affronter de la meilleure manière la technique ferroviaire, GCF mettra en jeu son expérience et sa capacité d’innovation : technique et méthodologique, d'équipements et d’instruments, d’organisation et de logistique, de procédures d’exécution.

Au cours des mois passés, chaque aspect du projet Ceneri a été analysé, pesé, évalué, planifié dans les moindres détails pendant sa rédaction. "A présent, le moment des vérifications est venu - explique le Directeur des travaux, ing. Alessandro Macetti - avec les premiers tests systématiques sur les méthodes planifiées, sur les machines employées, sur les procédures qui seront adoptées pour l'armement du tunnel de base".

A Camorino, sur le chantier près de l’entrée du Tunnel, depuis plus de 30 jours nous sommes en train de simuler en plein air les différentes phases du travail sur un segment de 50 mètres qui reproduit les quais du tunnel.
Le programme de cette première phase de tests est serré. Les ingénieurs et les techniciens du maître d’ouvrage Alp Transit ont vérifié et évalué ponctuellement chacune des procédures que les unités GCF ont simulé en vrai : une trentaine en tout, du positionnement à sec du rail jusqu’à la livraison de la ligne Grande Vitesse.

"En fait - précise le Directeur des opérations, Raffaele Forcella - il s’agit de la poursuite logique des tests déjà effectués à Arma di Taggia il y a quelques semaines pour la pose des blocs LVT. Là-bas, il s’agissait de vérifier le fonctionnement correct du Train de Construction "La Meccanica" que notre atelier Gefer a opportunément modifié pour manipuler les blocs au lieu des traverses. Ici, il s’agit de tester toutes les autres manœuvres précédentes et successives, avec une attention particulière pour la phase de coulage du béton".

GCF Monte Ceneri G09
GCF Monte Ceneri G10
GCF Monte Ceneri G11
GCF Monte Ceneri G12

Construction de voie simulée en vrai, phase par phase

Les contrôles soignés menés jusqu’à présent ont déjà approuvé les procédures et les actions prévues par les différentes étapes du travail : pour le positionnement plano-altimétrique brut du rail - du soulèvement du rail avec la machine de positionnement jusqu’à la fixation des supports provisoires du rail et au positionnement de précision des blocs LVT ; pour les prédispositions pour le drainage et pour la coulée, avec le traitement du fond et les quais et les coffrages, et le positionnement de puisards et d’armatures ; pour le positionnement plano-altimétrique de précision du rail, avec le passage du Chariot Topographique, les fixations finales et les vérifications.
Monsieur Forcella explique : "L’armement avec les blocs spéciaux LVT comporte la nécessité d’adopter des méthodes particulières et d’employer des machines réalisées ou adaptées pour ce travail, pour la pose de ces "traverses spéciales" comme pour le transport dans le tunnel et la coulée du béton. Pour cette raison, les journées centrales des tests sont réservées à la phase de coulée du béton avec les différentes opérations de vibration et de distribution du béton, le lissage, le nettoyage et la finition, jusqu’au post-traitement".

Rien n'a été négligé par les contrôles : travail d’équipe, procédures de sécurité, qualité des réalisations et naturellement rendement des machines spéciales conçues et réalisées pour ce chantier spécifique, comme le singulier Wagon MX08, un tout nouveau 16 roues pour le mélange et la coulée du béton : avec le portique pour le transport des blocs LVT et le train de construction "La Meccanica" - également modifiés pour l’occasion - il constituera l’atout de la flotte de machines GCF au travail au Monte Ceneri.

La première phase d’"examens" passée, les mois de mai et de juin seront entièrement occupés par les tests dans le tunnel. Ensuite, après toutes les vérifications de démarrage, les tests et les contrôles initiaux et après avoir terminé les travaux de mise en place du chantier commencés en janvier, au mois de juillet, conformément au programme, GCF sera prête à commencer l’armement de voie du Tunnel de Base du Ceneri : 12 mois de travaux en tunnel pour livrer à l’Europe sa ligne directe Nord-Sud.

GCF Monte Ceneri G05
GCF Monte Ceneri G06
GCF Monte Ceneri G07
GCF Monte Ceneri G08


Le Tunnel de Base du Ceneri - video  © AlpTransit San Gottardo SA

GCF Tunnel du Ceneri - Video


La NLFA est considérée partout le "projet du siècle" : pour l’importance des travaux prévus, pour le niveau de l'investissement économique, pour la portée des objectifs stratégiques qui lui sont attribués sur le plan du développement économique européen comme sur celui de la protection de l’environnement et de la mobilité durable.

Pour en savoir plus sur le chantier GCF au Monte Ceneri