GCF Transport Urbain, Métro et Tramway

Transport urbain, métro et tramways

Métros et Tramways

Le métro est presque toujours considéré comme l'épine dorsale d'un système intégré de transport urbain.

La rapidité du trajet, la grande capacité de transport en ce qui concerne les volumes de passagers, le faible impact environnemental sont les motifs principaux d'un marché en fort développement même dans les Pays où, par tradition, il n'a pas obtenu d'investissements importants.

Parallèlement, la congestion de la circulation dans les grandes métropoles favorise le développement d'importants projets pour la création ou le renforcement de systèmes ferroviaires légers et rapides et de réseaux de tramways et, surtout de trolleybus qui offrent une plus grande flexibilité de manœuvre dans la confusion du trafic urbain.

Notre expérience

GCF S.p.A. a mis dans ces segments d'activité l'expérience acquise au fil de années dans les chantiers de construction, entretien, électrification et signalisation au service des principaux acteurs italiens: ATM (Azienda Trasporti Milanese), GTT (Gruppo Torinese Trasporti), ATAC (Azienda per il Trasporto Autoferrotramviario) et Metro Roma.

Projets à l'étranger

Ces dernières années, d'importants projets de développement en France et au Danemark ont en GCF S.p.A. un interlocuteur et un partenaire fiable pour les compétences organisationnelles et opérationnelles et pour la dotation de machines et d'instruments en mesure de garantir la qualité et la rapidité d'exécution.

Atouts compétitifs

Les particularités des chantiers du métro et des tramways sont multiples et elles nécessitent de modèles opérationnels spécifiques, capables de faire face et de résoudre certaines criticités typiques:

  • l'ouverture de chantiers dans les centres métropolitains,
  • l'approvisionnement logistique et la manutention de machines au cœur de la ville
  • l'activité en tunnel, souvent à des profondeurs considérables,
  • la nécessité de se conformer à des critères sévères de respect environnemental en minimisant le bruit, les poussières, les vibrations.

GCF S.p.A. opère avec son personnel hautement qualifié et spécifiquement formé en rapport aux particularités de chaque chantier; elle emploie aussi des machines "légères" en mesure de marier le rendement du chantier au respect des conditions environnementales en vigueur dans les centres des villes et des temps du projet.


Transport Urbain: Metro Copenhagen, DanemarkTransport Urbain: Metro Copenhagen, Danemark

Transport Urbain: Metro Copenhagen, Danemark

En qualité de sous-traitant spécialisé du groupe Ansaldo, GF participe à la construction de la voie et de la voie de service du Métro Cityringen - Ligne 2 de Copenhague.
Le tracé en anneau se développe dans le centre de la ville, entièrement en tunnel bitube, sur une longueur de 17,4 km soit 35 km de voie et il prévoit la réalisation de 17 nouvelles stations. Ainsi la Ligne 2 intègrera la Ligne précédente, déjà en service, et en constituera l'expansion naturelle. C'est la première fois qu'une entreprise italienne travaille au Danemark. En plus de la pose des voies sur la plate-forme en ciment, GCF est en train d'installer le troisième rail de l'alimentation électrique.

Metro Cityringen: le chantier de GCF

De nombreuses criticités ont été affrontées et surmontées au cours de la phase opérationnelle: les travaux en tunnel à une profondeur de 25-30 m; la présence dans le centre ville de nombreux édifices historiques et de valeur artistique-architecturale et la nécessité conséquente d'opérer en suivant des critères sévères de respect environnemental en minimisant les bruits, les poussières, les vibrations. En dernier, la gestion complexe de la logistique pour l'approvisionnement et la manutention de machines et de matériaux en plein centre de la ville.
Les travaux, commencés en septembre 2014, se termineront en 2017 au plus tard.

Transport Urbain: Aarhus, chemin de fer léger, DanemarkTransport Urbain: Aarhus, chemin de fer léger, Danemark

Transport Urbain: Aarhus, chemin de fer léger, Danemark

En consortium avec Ansaldo et Stadler, GCF participe à la construction de la première ligne de tramway rapide à Aarhus, la deuxième ville plus peuplée du Danemark.
Le projet prévoit le renouvellement et l'électrification de près de 100 km de ligne de chemin de fer régional et leur connexion à 12 km de nouvelle ligne à deux voies desservant la zone la plus densément peuplée de Aarhus: la Gare Centrale de Aarhus, le centre hospitalier universitaire et la zone de développement urbain.
L'achèvement de la première phase des travaux - commencés en 2014 - est prévu pour 2017. Elle livrera à la ville 110 km de ligne de métro léger au service de 51 stations.

Aarhus: avantages attendus

La ligne, réalisée sur une base mixte de ballast/ciment, accueillera tant le passage de trains passagers (jusqu'à 100 km/h) que le trafic des marchandises.

Le projet est considéré particulièrement important non seulement pour le décongestionnement du trafic urbain (aire de couverture: 1,2 millions de personnes) mais aussi sous le profil environnemental: on estime que le nouveau système Light Rail Transit (LRT) apportera une économie d'énergie annuelle de 47GW et une réduction des émissions de CO² dans l'ordre de 7 300 t chaque année.

Transport Urbain: Metro Torino, ItalieTransport Urbain: Metro Torino, Italie

Transport Urbain: Metro Torino, Italie

Il s'agit du premier métro automatique en Italie. GCF a réalisé le prolongement de la gare de Porta Nuova à Lingotto Fiere, inaugurée en septembre 2011. Un tronçon entièrement en tunnel, sur un tracé "ondulé" pour une longueur totale de 7 400 m. au service de sept stations. La voie a été posée sur une plateforme en béton en utilisant des machines spécifiques développées spécialement pour ce type de véhicules et de plate-forme.
Les chantiers GCF installés pour la construction de l'ouvrage ont été montés à proximité des puits de certaines stations de la ligne, au cœur de quartiers de la ville densément habités, avec la nécessité d'affronter de nombreuses complexités logistiques, notamment en ce qui concerne les fournitures des matériaux de construction de la ligne.

Metro Torino: particularités

Le concept de métro automatique repose sur une technologie développée par SIEMENS RAIL Systems et prévoit des rames appelées VAL, dotées de roues en caoutchouc courant sur des profils en acier servant de rail. Ce type de rames permet d'optimiser le tracé et de réduire les vibrations et le bruit, mais aussi de garantir une circulation régulière et plus sûre.
Le système VAL utilisé pour le métro de Turin est le premier au monde en configuration 52 mètres et avec une capacité de 440 places; l'intervalle entre deux rames peut être réduit à 2 minutes aux heures de pointe, en augmentant ainsi la capacité de transport de passagers qui est en moyenne de 15 000 passagers/heure pour chaque sens de marche.


Transport Urbain: Metro Milano, ItalieTransport Urbain: Metro Milano, Italie

Transport Urbain: Metro Milano, Italie

Pour le maître d'ouvrage Astaldi S.p.A., GCF a exécuté des travaux d'adaptation et des réfections des lignes provisoirement abandonnées au cours des travaux de construction de la Ligne 5 du Métro, tronçon Garibaldi-San Siro.

Encore pour Metro Milano (maître d'ouvrage Metro Blu Scrl), des travaux d'armement de voie de type "Milan modifié" sont en cours sur le "tronçon Expo" de la Ligne 4.

Caractéristiques de la Ligne M4, Milano

La nouvelle Ligne M4 en construction reliera la ville du terminus Linate Aeroporto à l'est jusqu'au terminus de San Cristoforo au sud-ouest.

Elle sera complètement automatique et dotée de portes de quai, c'est-à-dire que tout le système sera contrôlé à partir d'un lieu unique situé auprès du dépôt. La haute fréquence des rames (90 secondes) garantira un débit horaire de 24-28 000 passagers par sens de marche. En raison de la couleur dominante employée dans la décoration des 21 stations et des rames, mais aussi sur les plans, la Ligne M4 est appelée "Ligne Bleue".


Ligne de Tramway T8 Saint Denis - Porte de ParisLigne de Tramway T8 Saint Denis - Porte de Paris

Ligne de Tramway T8 Saint Denis - Porte de Paris

Par sa conformation elle est connue sous le nom de "Tram Y". La ligne de tramway T8 relie avec ses deux tronçons Saint-Denis - Porte de Paris à Épinay-sur-Seine et à la ville universitaire de Villetaneuse, au nord, et elle se raccorde au sud à la station de la ligne M13 du métro de Paris.

Le projet d'armement, pour le compte de Ratp, a été réalisé par GCF en consortium avec les sociétés Esaf et Laforet. En particulier, Generale Costruzioni Ferroviarie a assuré l'armement de près de 18 kilomètres de voie et de branchements préalablement soumis à un traitement anti-usure et anti-grincement.

Politique environnementale

La localisation particulière du chantier, situé dans une zone à forte densité de population caractérisé par un trafic urbain intense, a comporté l'adoption de mesures organisationnelles sévères servant à garantir la compatibilité totale des travaux et le milieu urbain.

En particulier, des protocoles logistiques et organisationnels ont été mis en place pour minimiser l'impact des opérations d'approvisionnement des matériaux et de déplacement des machines, en intervenant sur les flux en entrée/sortie du chantier et sur les techniques employées.

Des mesures techniques et organisationnelles ont été mises en place pour réduire la pollution due aux poussières et aux gaz, pour abattre la pollution sonore, pour obtenir le maximum de réduction des vibrations.
Enfin, sur toute la longueur de la ligne, une protection préalable des arbres a été réalisée au moyen d'écrans physiques pour en protéger l'intégrité contre les chocs éventuels des engins ou des équipements mécaniques.

La ligne T8

C'est un nœud particulièrement important pour le réseau de transports en commun de la région parisienne. Ouverte au trafic en décembre 2014, la ligne T8 est aujourd'hui en service à plein régime Avec ses 17 stations intermédiaires, elle relie le terminus M13 de Paris à Epinay-Orgemont en 22 minutes et à l'université de Villetaneuse en 14 minutes seulement.
Actuellement, elle absorbe un trafic de 55.000 passagers par jour: cela fait près de 16 millions par an.