Skip to main content

Nouvel établissement étranger pour GCF

A Pristina, la filiale de GCF au Kosovo

A Pristina, la filiale kosovare du groupe Rossi.

Le nouvel établissement du groupe Rossi ouvre ses portes à Pristina. Les finitions du quartier général de GCF dans la capitale du Kosovo constituent le premier acte opérationnel consécutif à la signature du contrat par lequel Infrakos (Kosovo Railways Infrastructure, l’exploitant des chemins de fer) a confié à Generale Costruzioni Ferroviarie la mission de rénover un tronçon stratégique de la principale grande ligne du pays.

La cérémonie de signature du contrat, début février, avait été saluée comme « un jour de fête » pour le Kosovo par le premier ministre en personne, Tamusch Haradinaji.

En effet, le début imminent des travaux de rénovation de la ligne Fushë Kosovë - Hani i Elezit de la part de GCF marque le changement de rythme de la politique des transports du Kosovo et la concrétisation des mesures de l’Union Européenne visant à intégrer la région des Balkans dans les politiques paneuropéennes d’échange et de coopération économique.

Le projet de rénovation ferroviaire de la dorsale kosovare - auquel appartient le lot GCF - s’inscrit dans le cadre général du projet « Rail Route 10 », cofinancé par un prêt de 39,9 millions de la BERS et un prêt de 42 millions de la BEI, qui dotera la région des Balkans d’un corridor ferroviaire performant permettant de transporter des marchandises du port grec du Pirée (qui a attiré d'importants investissements chinois) jusqu’au cœur de l’Europe, sans l’obligation de « contourner » les Balkans, mais en suivant un axe naturel de circulation Nord-Sud.

« L’ouverture et l’organisation de la filiale au Kosovo - souligne Edoardo Rossi, président de GCF - est un acte préliminaire fondamental qui nous permettra de gérer au mieux ce marché important. L'adjudication du premier lot, le plus consistant en termes de longueur et le plus complexe en termes de caractéristiques techniques, récompense notre entreprise et la qualité d’exécution que nous avons garantie sur tous nos chantiers italiens et étrangers. Nous sommes honorés par le fait que des responsables politiques et administratifs du Kosovo s’attendent à d’importantes retombées économiques, sociales et environnementales de notre travail ».

Le long de l'axe Nord-Sud Belgrade Skopje, les travaux du lot 1 adjugé à GCF prévoient la rénovation intégrale d’une section de 68 kilomètres de voie qui s’étendent de la gare de la capitale Pristina à Hani i Elezit, petite ville à la frontière de la Macédoine, le long d’un parcours plutôt complexe, caractérisé par la présence de 73 embranchements, 33 ponts, un passage souterrain et 7 tunnels. Le nouvel armement et la nouvelle électrification permettront de relever la vitesse de la ligne des modestes 70 km/h à 150 km/h.

Altri due lotti provvederanno a completare la dorsale kosovara, proseguendo il rinnovamento lungo i 35 km da Fushë Kosovë a Mitrovicë (lotto 2) e, con il lotto 3, per i restanti 42 chilometri fino al confine con la Serbia.

Deux autres lots auront pour objet le complément de la dorsale kosovare en poursuivant la rénovation le long des 35 km qui séparent Fushë Kosovë de Mitrovicë (lot 2), et avec le lot 3 pour les 42 kilomètres restants jusqu'à la frontière avec la Serbie.

Pour en savoir plus : Avec GCF, le Kosovo donne le coup d’envoi à la modernisation du réseau de chemin de fer.