Skip to main content

Ance 2015: GCF en 14e position

Rapport Ance 2015

Ance 2015: GCF première pour le secteur ferroviaire

L'armement de voie "Made in Italy" est particulièrement apprécié à l'étranger.

Cela est confirmé par le Rapport annuel 2015 rédigé par l'ANCE (Association Nationale des Constructeurs en Bâtiment) sur la présence dans le monde des entreprises de construction italiennes.

La 14e place obtenue par GCF, première parmi les grandes entreprises de construction opérant exclusivement dans le secteur des chemins de fer, témoigne de l'importance de l'Armement de voie dans la demande globale adressée aux constructeurs de notre Pays.

"En 2014 aussi – peut-on lire dans le rapport – le secteur ferroviaire représente le type d'ouvrage le plus réalisé par les entreprises italiennes opérant sur les marchés étrangers: 28% de la valeur globale des marchés est consacré à la construction de ce type d'infrastructure".

Le chiffre d'affaires du secteur - près de 10 milliards d'euros (c'était 3 milliards en 2004) - constitue, surtout dans le cas des grandes entreprises ayant plus de 500 employés, une valeur absolument respectable (plus de 60%) du chiffre d'affaires global annuel.

Au total, les infrastructures en réseau (chemins de fer, métro, autoroutes, oléoducs, gazoducs, réseaux électriques et de l'eau) représentent près de 70% du portefeuille des travaux des entreprises italiennes sur le marché extérieur.

"Le savoir-faire acquis au fils des années - comme le souligne le président de GCF, Edoardo Rossi - les investissements importants en machines, le modèles organisationnel et le niveau de performance atteint en termes de qualité et de rapidité d'exécution sont de toute évidence une "valeur ajoutée" qui est particulièrement appréciée à l'étranger, tout comme le fait que la présence italienne sur le marché extérieur constitue souvent un moteur pour les entreprises et l'emploi local".