Skip to main content

Essais en cours dans le Ceneri, à 275 km/h

Essais concluants sur la qualité des voies du tunnel du Ceneri

Le tunnel de base entrera en fonction le 13 décembre 2020.

Résultats concluants pour les essais en cours dans le tunnel de base du Ceneri. Comme l’a communiqué le maître d’ouvrage AlpTransit Gotthard SA (ATG), le train spécial de mesure utilisé pour les essais s’est élancé, la nuit du 30 avril au 1er mai, dans les deux tubes du tunnel, atteignant 275 km/h et « certifiant » la qualité technique de la ligne ferroviaire.

Ce résultat a été obtenu au terme de cinq journées d’essai intenses avec le train de mesure à grande vitesse ICE-S loué à l’Allemagne et spécialement équipé d’instruments de diagnostic sophistiqués.

« Après avoir fixé la vitesse de départ minimale, explique Eleonora Gasperini, ingénieure GCF, nous avons procédé jour après jour au relevé et à l’examen d’une multitude de paramètres diagnostics relatifs à la dynamique de roulement, de manière à établir l’absence de problèmes éventuels en matière de vibrations, confort, bruit, réponse de la voie à la vitesse. Ensuite, après avoir vérifié que tous les paramètres respectaient les valeurs de tolérances, nous avons chaque jour placé la barre un peu plus haut en augmentant la vitesse du train de mesure et en répétant les essais diagnostiques ». Ils ont procédé ainsi pendant cinq jours jusqu’à atteindre - la nuit du 30 avril au 1er mai - pour la première fois entre les deux portails de Camorino et Vezia la vitesse record de 275 km/h, soit 10 % de plus que la future vitesse maximale de service.

20200518 GCF Ceneri Test 01
20200518 GCF Ceneri Test 02
20200518 GCF Ceneri Test 03
20200518 GCF Ceneri Test 04
20200518 GCF Ceneri Test 05

ATG vers l’achèvement du projet NLFA

Le programme d’essai du tunnel de base du Ceneri avait débuté le 1er mars sur initiative d’ATG après la délivrance de l’autorisation par l’Office fédéral des transports le 17 février. Le programme d’essai chargé, prévoyant des courses d’essai à grande vitesse tant en tunnel que sur les tronçons de liaison de Bellinzona et Lugano, avait toutefois dû être suspendu le 1er avril, en accord avec les FFS, en raison de l’urgence liée au coronavirus et de l’impossibilité de garantir, à l’intérieur de la cabine, la distance de sécurité de deux mètres entre le machiniste et le responsable des essais prévue par la législation fédérale en matière de sécurité et de prévention. Le 20 avril, après avoir défini les conditions de reprise, en accord avec les médecins de l’Office fédéral de la santé publique (UFSP) et désigné un responsable de la sécurité ad hoc, ATG a déclaré être prête pour la reprise des courses d’essai.

De nombreux autres essais de vitesse, réalisés sous la direction d’ATG, homologueront au cours des prochaines semaines les équipements et les technologies innovantes utilisées pour la ventilation, la signalisation, les télécommunications et la construction en général du tunnel ferroviaire du Ceneri, le plus grand projet de tunnel ferroviaire de Suisse après le tunnel de base du Saint Gothard.

Ainsi que l’a établi le Conseil fédéral mercredi 20 mai, le Tunnel de base du Ceneri sera officiellement livré aux FFS le 4 septembre, sans la participation des 650 invités initialement prévus et en présence des seuls représentants des médias. Une mesure de précaution dictée par l’urgence coronavirus qui a conduit également à remplacer par une vidéoconférence la rencontre des ministres européens des transports programmée pour le 3 septembre 2020 dans le Tessin.
Le 13 décembre, concomitamment à l’adoption du nouvel horaire ferroviaire, le tunnel de base du Ceneri entrera définitivement en fonction, complétant ainsi le tracé de la Nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA), la voie ferrée de plaine capable de relier à grande vitesse et capacité le Nord et le Sud de l’Europe.

À bord du train de mesure ICE-S

20200518 GCF Ceneri Test Video