Skip to main content

Suite Rapide : GCF - Transalp à toute vitesse

1 000 m. de renouvellement ferroviaire chaque nuit avec la Suite Rapide de GCF-Transalp

En Occitanie la première "suite rapide" 2017 de GCF - Transalp Renouvellement

Lancé le 2 janvier, le premier des quatre chantiers de renouvellement prévus pour cette année par le Lot 2 de l'Appel d'Offre "Suite Rapide" 2013-2017 : une sorte de voie rapide du Grand Projet de Renouvellement du réseau ferroviaire national français auquel GCF participe depuis 2013 à travers la société Transalp Renouvellement, constituée et guidée en France par le Gruppo Rossi.

Sur l'axe Toulouse-Narbonne, le chantier spécial "Suite Rapide" de GCF - Transalp travaille avec 250 personnes au renouvellement de la ligne Carcassonne-Castelnaudary : une voie particulièrement importante, parcourue en moyenne par environ 76 trains par jour (TGV compris) à une vitesse de 160 km/h.

"Il s'agit d'un chantier important et imposant - explique Carlo Paoloni, directeur des travaux GCF - qui devra livrer aux chemins de fer français, avant le 31 mars, les 35 km de voie complètement renouvelés. Cette année nous travaillons à la voie sur la direction Castelnaudary-Carcassonne. L'an prochain nous nous occuperons de la direction inverse".

Un défi important en termes d'organisation, de performances, d'exploitation de l'expérience. En fait, pour éviter d'entraver le trafic ferroviaire - but primaire des chantiers "suite rapide" - les travaux de renouvellement sont faits principalement la nuit, suivant les rythmes à respecter fixés par SNCF. La productivité doit être de 1 000 mètres de voie renouvelée par jour, un résultat largement supérieur à celui d'un chantier de renouvellement ordinaire.

Un résultat qu'on obtient seulement si, comme GCF - Transalp, on dispose de machines spéciales à haute productivité capables de réaliser, en un seul passage, tant la réfection que le renouvellement de la ligne en remplaçant donc tous les composants de la voie, le ballast, les vieilles traverses, les rails. Dans toute la France, de ces convois formés de machines aussi puissantes, il n'en existe que deux autres et, depuis des années, ils suscitent l'admiration et la stupeur de tout le monde : les passionnés, mais aussi les médias et les gens ordinaires.

"C'est une espèce d''usine sur roues' - explique Carlo Paoloni - qui emploie en moyenne 200 personnes. Chaque nuit, elle se rend sur le tronçon à traiter et, en procédant par phases successives, elle en renouvelle un kilomètre. Notre convoi est formé d'une dégarnisseuse-cribleuse, d'un train de renouvellement que nous avons modifié exprès, de bourreuses, de régaleuses et de stabilisateurs. Le matin, quand, après avoir éliminé du tronçon tout le vieux matériel, le convoi retourne au chantier, la ligne est complètement renouvelée et déjà disponible pour le trafic ferroviaire".

Les bénéfices des chantiers de renouvellement en "suite rapide" - activés par les chemins de fer français dans le cadre du Grand Projet national de modernisation du réseau ferroviaire - sont multiples, à partir de la rapidité avec laquelle la ligne est renouvelée intégralement en minimisant l'impact sur la circulation des trains et, par conséquent, les désagréments pour les voyageurs.
Ce n'est pas tout : les chemins de fer français comptent surtout sur une plus grande sécurité des lignes et sur l'amélioration du confort dérivant de la réduction significative des vibrations. Enfin, le Plan de renouvellement comportera d'importantes économies sur la gestion des années à venir, en limitant le nombre et la portée des interventions d'entretien futures.

SNCF a assigné au Programme Suite Rapide 2013 - 2017 l'objectif de renouveler près de 2 750 km de réseau ferroviaire, au rythme de 550 km par an. À la fin de la période, le Gruppo Rossi aura contribué, par le biais de Transalp, avec plus de 900 km de voie ferrée.

Le chantier en chiffres

GCF Suite Rapide - Cantiere Carcassonne-Castelnaudary 2017

Approfondissements : Focus Chantiers - Suite Rapide

Video