Skip to main content

Andria-Barletta, doublement de voie en vue

GCF en GTE pour le doublement de la voie Andria - Barletta

Clap de fin pour le projet exécutif de la nouvelle voie.

Les travaux de doublement de la voie Andria - Barletta, partie terminale de la ligne ferroviaire Bari – Barletta, sont en vue.
Après l'adjudication, fin juin, du marché de Ferrotramviaria SPA, le groupement temporaire d'entreprises dont font partie GCF - Generale Costruzioni Ferroviarie, Doronzo Infrastrutture SRL. et Matarrese SPA est sur le point d'achever la conception exécutive et de préparer le démarrage des chantiers.

D'une valeur de 52 M€ et prévoyant le doublement de 9 km de voie sur les territoires d'Andria et Barletta, le projet s'inscrit dans le cadre d'un programme plus large d'intervention visant au renforcement des lignes ferroviaires régionales, financé par le D.M. n° 363 du 23 septembre 2021 relatif aux ressources du Fonds complémentaire du PNRR.
Un programme destiné à la transition écologique des transports publics locaux à travers le renforcement de l'infrastructure ferroviaire régionale en concession, avec des actions visant à l'amélioration de l'armement ferroviaire, à l'électrification des lignes, à l'achèvement de l'installation du système de sécurité SCMP (Système de contrôle de marche des trains) et de la signalisation, à l'amélioration de la sécurité ferroviaire (suppression de passages à niveau et ouvrages de remplacement), à l'échange intermodal rail / route à hauteur des nœuds (gares). "L'objectif final prévu par le plan régional des transports, a expliqué aux médias Massimo Nitti, directeur général de Ferrotramviaria, est le raccordement de la voie ferrée gérée par Ferrotramviaria au réseau national à Barletta. En effet, cela permettra aux trains qui viennent de Foggia de transiter sur notre ligne et de rejoindre directement l'aéroport".

Les caractéristiques du doublement

Les travaux de doublement commencent en aval de la nouvelle gare d'Andria nord (de réalisation imminente) à partir du km 59+225, sans toucher à l'aire de la gare 009, et terminent au km 67+740, à proximité de la gare de Barletta (avant le viaduc de la SS 16 bis).

La voie parallèle s'étire à gauche de la voie existante sur une distance de 9 km environ, dont 4 sur le territoire de la commune d'Andria.

Le projet prévoit la conservation des caractéristiques du plan altimétrique de la voie impaire existante – dans l'intention de réduire autant que possible les interférences avec le territoire – sauf sur certains tronçons où le tracé des courbes a été optimisé et a inévitablement impliqué le déplacement de l'implantation actuelle. La nouvelle voie aura un entraxe de 3,80 m sur tout le tronçon à l'exception de la ligne droite initiale et finale des travaux qui sera de 4 mètres.

L'armement sur ballast d'une épaisseur minimum de 35 cm sera constitué de rails de type 60E1 à attaches élastiques de technologie Wossloh W14 posés sur des traverses en béton armé précontraint RFI 240 V.

L'électrification de la ligne à 3000 VCC utilisera, pour le soutien de la ligne de contact, des pylônes LSU équipés de consoles pour la suspension de la caténaire de 320 mm² à fil et câble régulés.
Au service de la signalisation, la préparation des tunnels et le plan d'isolement seront réalisés sur tout le tronçon.

Côté ouvrages civils, le projet prévoit la démolition d'une maison de garde-barrière (la n° 21, au km 60+444) et de 2 des 21 bouches d'égout présentes sur le tronçon en question, ainsi que la démolition et la reconstruction des 19 autres ; la réalisation de 6 voies parallèles nécessaires pour garantir l'accès aux fonds, en adaptant par ailleurs la voierie en partie déjà existante ; la suppression de 4 passages à niveau (au km 67+325,23, km 66+009,77, km 61+796,38, km 60+627,84). Enfin, parmi les travaux les plus importants, citons la démolition, au point kilométrique 62 +029, de l'actuelle traversée de la A14 - un viaduc à deux ouvertures caractérisées par une largeur nette de chaque travée de 12,5 m - qui sera remplacée par un pont à travée unique, la démolition de la pile centrale et la pose d'une barrière NJ monofilaire dans le prolongement du reste du tronçon : un pont d’ores et déjà prêt au futur élargissement de l'assiette de la A14 qui passera de deux à trois voies par sens de marche..

La durée prévisionnelle des travaux, à partir de l'approbation du projet exécutif, est de 33 mois environ.

  GCF - projet exécutif pour la ligne Andria - Barletta