Skip to main content

Top 200 des constructeurs : GCF confirme sa 8ème place

GCF Première entreprise spécialisée en absolu du classement des leaders du secteur des constructions

Première entreprise spécialisée du classement des leaders de la construction

Première entreprise spécialisée et 8ème en absolu du Top 200 des constructeurs établi, cette année encore, par le cabinet Guamari. L'entreprise ferroviaire GCF, et Gefer, confirment cette année encore leur place de leader des entreprises spécialisées et leur position de prestige parmi les Entreprises de construction.

Soulignant l'importante du secteur des constructions et de son excellent état de santé dans le panorama productif national, les auteurs du prestigieux classement ont mis en évidence, dans un article publié il y a quelques semaines sur le quotidien Il Sole 24 Ore, que "Les principales entreprises de construction, dont les places sur le podium ont été remportées par Webuild, Itinera et Pizzarrotti, pour le classement général et par Sicim, Bonatti (pipeline) et GCF - Generali Costruzioni Ferroviaire, pour le classement des entreprises spécialisées, représentent 32,3 milliards de chiffre d'affaires (en hausse de 21,1 %) et une part du marché mondial de 37,7 %".
Dans l'ensemble, ajoutent le professeur Aldo Norsa, directeur scientifique, et Stefano Vecchiarino, analyste de marché de Guamari, "Les comptes économiques enregistrent d'excellents chiffres, côté recettes : l'ebitda des 200 est en hausse de 39,4 %, l'ebit de 90,9 % et le bénéfice net a été pratiquement multiplié par huit !Côté finances et patrimoine, l'endettement net total baisse significativement de 34,3 % et bénéficie d'une excellente couverture par les fonds propres, en hausse de 9,5 %".

Des indicateurs financiers qui, en ce qui concerne GCF-Gefer, atteignent respectivement 17,7 % (ebitda) et 23,1 % (ebit) pour un résultat net de 55,2 millions (+ 19,4 %) sur un chiffre d'affaires qui, marquant une hausse de 15,6 % s'est consolidé sur une part de 621,1 millions d'euros.

“En 2021, soulignait il y a un an le cabinet Guamari, après le brusque coup d'arrêt donné par la pandémie, les grandes entreprises italiennes de construction ont retrouvé le chemin de la reprise”. Les chiffres de 2022 attestent de la tendance à la croissance du secteur des constructions.

Les données et les classements regroupés dans le "REPORT 2013 on the Italian Architecture, Engineering and Construction Industry" (téléchargeable ici) ont été présentés le 12 décembre dans les locaux de la Fondation Giangiacomo Feltrinelli par le cabinet Guamari qui, pour la treizième année consécutive, a dressé le tableau complet des résultats obtenus par le secteur industriel connu sous le sigle de AEC (architecture, engineering & construction).

"Cette année encore, commente Giuseppe Brecciaroli, administrateur délégué de GCF, l'entreprise a concentré ses efforts tant dans le sens de la consolidation et de l'extension de ses marchés étrangers, que dans celui du renforcement de la gouvernance de la société, dans la conviction de l'importance de la responsabilité qui la nôtre dans le tissu productif du pays".

En 2023, dans l'optique d'élargir son offre et d'étendre ses marchés étrangers, l'entreprise a procédé au rachat de la branche d'entreprise PAI-PL de PSC Group, spécialisée dans les technologies pour la sécurité ferroviaire, et consolidé son implantation en Amérique du Nord à travers le rachat de Lone Star Railroad.

En revanche, sur le front de l'organisation interne, devant faire face à la croissance, à l'effort de production et au rôle de responsabilité joué sur le plan national et international, GCF SpA et GEFER SpA ont décidé, fin juillet 2023, dans le cadre de l'assemblée des actionnaires, de renforcer la gouvernance de la société en instaurant un organe d'administration collégiale constitué de trois membres.

Une révision en profondeur de l'ensemble de l'organisation de la société qui va dans le sens d'une répartition plus précise des rôles et des responsabilités, dans l'objectif d'optimiser l'efficacité opérationnelle et de renforcer le système de contrôle interne - garanti davantage encore par la nomination d'administrateurs indépendants - dans l'optique de renforcer davantage notre position de leader du secteur ferroviaire en misant sur l'innovation technologique et sur la durabilité économique, sociale et environnementale.

Classement du Top 200 constructeurs