Skip to main content

Nouveau chantier GCF en France

Assainissement ferroviaire GCF à Chambéry

pour le renouvellement de la ligne Chambéry - Saint-André-le-Gaz

Renouvellement ferroviaire à plein régime pour GCF qui s'apprête à démarrer un nouveau chantier en France le long de la ligne 903 000 Chambéry - Saint-André-le-Gaz. Un tronçon à une seule voie qui présente des problématiques particulières liées à la morphologie montagneuse du territoire et à ses conséquence sur la complexité du projet.

Déjà concernée par des travaux de renouvellement ferroviaire "Suite Rapide" en 2018, la ligne a aujourd'hui besoin d'une intervention de maintenance visant principalement au remplacement d'une cinquantaine de traverses, au nivellement de la voie et à l'assainissement du ballast sur de nombreux tronçons exposés représentant 3876 mètres au total.

Ces jours-ci, GCF s'occupe d'équiper la base opérationnelle qui, comme en 2018, sera établie au nord, dans la gare de Culoz. C'est également là que sera stationnée la puissante dégarnisseuse C75 et que seront mis en place les dépôts pour le stockage des traverses et du ballast, ainsi que les aires de chargement des matériaux et d'élimination des éléments remplacés le long de la ligne.

"La présence de tunnels et de tranchées, explique Sabino Carbone, de la direction de GCF France, ainsi que plusieurs tronçons présentant des déclivités prononcées rendent l'intervention plutôt délicate. Le plan de sécurité, élaboré spécialement et contenant les procédures opérationnelles détaillées et des règles de comportement strictes, nous permettra de faire face à n'importe quelle situation à risque et de prévenir d'éventuelles causes d'accident".

Les travaux démarreront lundi 9 octobre et, selon les prévisions, s'achèveront avant la fin du mois. Ils auront lieu de nuit, du dimanche au jeudi.

Sur les chantiers de GCF France

Pendant ce temps, alors qu'en Aquitaine les travaux de la Suite Rapide de GCF-Transalp Renouvellement se poursuivent le long de la ligne Bordeaux – Irun, en Auvergne les activités principales du chantier de "régénération" de la ligne 695 000 Bourges – Montluçon, le premier marché français remporté par GCF en qualité de mandataire de marché sont sur le point de s'achever.

Ayant débuté le 10 juillet, les activités de renouvellement effectuées par le train Matisa P95 se sont achevées mi-septembre – livrant 27389 mètres de ligne renouvelée – tandis que la dégarnisseuse C 75 a terminé son intervention il y a une dizaine de jours, après avoir traité 14 309 mètres de ballast. Sur la ligne, c'est la Matisa B45 qui est actuellement au travail et qui, avant mi-novembre, se chargera du bourrage et du nivellement de la voie.

Voici quelques photos suggestives prises avec le drone par Arthur Heine, chef GCF de secteur du chantier de Montluçon.

GCF France 01 0041.jpg
GCF France 02 0042.jpg
GCF France 03 0970.jpg
GCF France 04 0039.jpg
GCF France 05 0028.jpg
GCF France 06 0036.jpg