Skip to main content

Renouvellement de nuit pour Suite Rapide

Suite Rapide à l’œuvre dans le département de l’Allier

Le troisième chantier ferroviaire 2021 de GCF - Transalp Renouvellement est à l'œuvre

Dans le département de l'Allier, le troisième chantier Suite Rapide 2021 de GCF - Transalp Renouvellement est à l'œuvre le long de la ligne 750 000 Moret - Lyon pour le renouvellement intégral de près de 40 kilomètres de voie ferrée sur le tronçon compris entre Saint-Germain-des-Fossés et Moulins.

Se déroulant de nuit, les travaux ont débuté le 22 février et devraient, selon les prévisions, s'achever dans un peu plus d’un mois, le 22 avril. Près de 170 ouvriers GCF et Gefer ont été affectés aux travaux, ainsi que 30 agents de maintenance spécialisés qui, regroupés en deux équipes distinctes, s'occupent des procédures quotidiennes et méticuleuses de mise au point des super-convois rattachés au Train de Renouvellement P95 et à la Dégarnisseuse-cribleuse C75-2C.

Le long de la voie 2 du tronçon concerné par le chantier, la Suite Rapide se chargera du tamisage et du renouvellement du ballast, du remplacement des traverses et, sur certains segments uniquement, du remplacement des rails. Les travaux se déroulent de 21h00 à 5h00 en régime de suspension simultanée du trafic ferroviaire qui, sur cette ligne, est limité à 160 km/h.

De rigoureuses mesures de sécurité ont été mises en place pour éliminer ou, pour le moins, atténuer les facteurs de risque. À commencer par les risques de nature électrique : la ligne ferroviaire alimentée en 25 000 V est intégralement classée en "zone bleue" car les caténaires se trouvent à moins de 5 mètres du plan de roulement et constituent par conséquent un motif de prudence constante non seulement pour les convois à haut rendement utilisés mais également pour les engins rail-route qui, comme les chargeurs, sont dotés de dispositifs qui en limitent les mouvements en hauteur.

Les mesures de protection pour l'environnement et la santé

20201110 GCF SuiteRapide Fons 2

Compte tenu du fait que la quasi-totalité des tronçons en travaux traversent des zones de protection de l'environnement, toutes les machines utilisées, des locomotives aux excavateurs, sont équipées de kits antipollution et, sur les aires de regroupement des engins aménagées dans les gares de Saincaize-Meauce (l'aire principale se trouvant au nord) et de Gannat (aire secondaire), des tapis anticontamination ont été installés le long des voies de maintenance des engins de chantier.

Deux gares ferroviaires seront traversées par le chantier Suite Rapide. Dans les deux gares, celle de Bessay et celle de Varennes sur Allier, la direction des travaux a mis en place un plan de sécurité spécifique visant à réglementer le stockage des outillages utilisés de manière à limiter les éventuels désagréments aux voyageurs et à éviter les risques, en particulier dans les zones d'accès aux trains.

En outre, les modalités d'accès au différents tronçons en cours de renouvellement sont strictement réglementées : le tronçon de voie ferrée que Suite Rapide est en train de renouveler longe des axes routiers vers lesquels, en raison de la concomitance de travaux routiers, est déviée une grande partie du trafic poids lourds de la zone.

« Les facteurs de risque directs et indirects sont toujours nombreux, souligne la direction de GCF, et tous les chantiers Suite Rapide sont accompagnés d'un Plan de sécurité substantiel qui vise à prévoir et atténuer les causes potentielles d'accident et à protéger la santé des travailleurs et de la population ». Dans le cas du chantier de Saint-Germain-des-Fossés et de Moulins, situé en contrefort de la réserve naturelle de la vallée de l’Allier, deux facteurs de risques supplémentaires s’ajoutent aux nombreux facteurs « habituels » : la faune sauvage doit être surveillée en permanence pour éviter qu’un animal ne provoque des accidents et des dommages en traversant inopinément une route ou une voie ; et circonstance réellement propre à la zone concernée, le risque de piqûres de frelons asiatiques dont le dard de 6 mm est capable d’injecter une grande quantité de venin et peut avoir, dans certains cas d’allergie, des conséquences graves pour la santé, voire mortelles.
« Des attaques de frelon asiatique se sont déjà produites dans la zone des travaux. C’est pour cette raison que la procédure de sécurité prévoit que tout nid découvert sur le site des travaux ou à proximité entraîne une suspension immédiate de l’activité et un appel tout aussi immédiat aux sapeurs-pompiers pour que ces derniers interviennent et neutralisent la menace ».

Enfin, il demeure nécessaire de faire face aux risques liés à la pandémie persistante à l’aide de mesures rigoureuses qui disciplinent les comportements sur le lieu de travail et pendant le séjour dans les structures d’accueil. De plus, conformément aux nouvelles dispositions législatives en matière de déplacements internationaux, l’ensemble du personnel spécialisé résidant en Italie est régulièrement soumis – directement à l’hôtel – à des tests moléculaires PRC d’une validité de 72 heures dans le cadre de la convention que GCF a signée avec un laboratoire d’analyse de Nevers. De cette manière, il est possible de garantir aux salariés italiens la possibilité de voyager en avion pour un retour plus confortable et régulier le weekend.

2021.03 GCF Suite Rapide C3 1