Skip to main content

Les deux convois Suite Rapide de GCF-Transalp à Nantes

Les deux convois Suite Rapide de GCF-Transalp à Nantes

Rotation de machines et d'hommes entre les deux Lots de renouvellement de GCF

Deux super convois Suite Rapide côte à côte sur la même aire de transit ferroviaire qui fait office de base logistique pour le chantier GCF de Nantes. La concomitance rare, singulière et inédite (il n'y a que 3 convois Suite Rapide dans toute la France) qui a attiré de nombreux curieux et passionnés de train sur l'aire ferroviaire pour le chantier de Nantes est le fruit des rotations programmées par GCF et Transalp Renouvellement pour la maintenance des trains et des engins à haut rendement utilisés sur le double front des Lots 2 et 3 de la Suite Rapide.

« Il s'agit d'une opération d’échange programmée depuis longtemps et absolument indispensable - explique Sabino Carbone, de la direction française - En fait, nous avons profité d'un moment particulier de la programmation des travaux pour désengager le train de renouvellement Matisa P95 appartenant à Transalp et la dégarnisseuse-cribleuse Matisa C75 de GCF, qui font équipe sur le Lot 3, et les remplacer pendant 3 semaines par les machines du Lot 2 pour pouvoir faire face à la série de contrôles et d'interventions de maintenance nécessaires pour le renouvellement de l'agrément délivré par la SNCF ».

L'opportunité s'est présentée la semaine dernière, au terme des travaux du premier chantier du Lot 2 dans la région Midi-Pyrénées, sur la ligne 650000 Toulouse-Bayonne où 47 205 mètres de voie ont été renouvelés sur le tronçon compris entre les gares de Saint Gauden et Capvern, à une cadence de 1100 mètres/jour.

Les engins qui y étaient utilisés - en premier lieu le tout nouveau train de renouvellement Matisa P95 de GCF et la dégarnisseuse-cribleuse Matisa C75 2C, récemment acquise par Transalp Renouvellement - accouplés en un unique convoi depuis l'aire de transit ferroviaire de Lannemezan ont parcouru plus de 500 kilomètres vers le nord jusqu'à Nantes Blottereau, dans les Pays de la Loire.
« Pendant les trois semaines à venir – poursuit Sabino Carbonejusqu'au 8 mars, elles relaieront les machines et les hommes du Lot 3 qui sont engagés depuis début janvier dans le renouvellement du tronçon Nantes – La Roche sur Yon ».

Le Lot 2 de la Suite Rapide, sur le tronçon Nantes - Clisson - La Roche sur Yon

Prévoyant le renouvellement intégral de près de 85 kilomètres de ligne électrifiée à double voie, le premier chantier 2019 du Lot 2 est particulièrement ardu. Pas moins de 96 trains en moyenne circulent sur ce tronçon de la ligne 530000 Nantes - Saintes chaque jour dans les deux sens de marche : 46 tram-trains, 40 TER, 4 TGV et 6 Intercités. Il compte en outre une soixantaine de passages à niveau dont la moitié devra être complètement reconstruite par GCF et Transalp Renouvellement.
La planification des travaux, 4 phases en partie de jour et en partie de nuit a nécessairement dû tenir compte, dans toute la mesure possible, des questions de sécurité soulevées par les travaux sur les passages à niveau et s'articuler, par ailleurs, autour du calendrier rigoureux divulgué depuis des mois par la SNCF qui prévoit les délais de fermeture et de réouverture des traversées ferroviaires établis et publiés officiellement par les ordonnances des 15 administrations municipales concernées par les travaux.
Le rendement prévisionnel du chantier de renouvellement pour Nantes est de 932 mètres/jour. Exécutés par près de 170 ouvriers depuis la mi-mars, les travaux seront restitués aux hommes et aux engins du Lot 3 et seront terminés pour la mi-mai.

L'arrivée au chantier, il y a quelque mois, du tout nouveau train de renouvellement Matisa P95

GCF France - arrivo del nuovo Matisa P95

Pour en savoir plus sur la Suite Rapide, France